Dessiner des personnages imaginaires

Voici quelques esquisses rapidement exécutées pour rechercher et dessiner des personnages imaginaires.

Parfois, on souhaite démarrer un nouveau dessin, mais on ne sait pas toujours ce que l’on veut représenter. Alors, avant de se lancer directement sur son support, il est intéressant de prendre un peu de temps pour faire quelques esquisses. Celles-ci vont orienter notre choix et développer nos idées au fil des croquis.

Un thème et des mots-clés

Esquisser régulièrement permet de travailler son imagination. Pour cela, vous pouvez prendre quelques mots-clés avant de commencer à dessiner. Ici, par exemple, je veux dessiner des personnages imaginaires sur un thème assez précis : triton, sirène, voire colosses, statues… c’est quelques mots me donnent une ligne directrice et évite de m’égarer. Ensuite, on attaque les premiers traits comme ici deux statues “marines” avec une ouverture sur un temple… quelque chose dans ce goût-là.

Comme je veux dessiner des personnages imaginaires, j’ai besoin de booster mon imagination en enchaînant les esquisses. Petit à petit, les traits vont en appeler d’autres et parfois une nouvelle idée plus nette va surgir. Ici l’idée précise du triton sortant de l’eau est apparue intuitivement après les esquisses précédentes.

Travail de recherche

Toutes ces esquisses à la mine bleue sont réalisées sans modèle; au feeling. Bien sûr, ce ne sont que des croquis, loin du résultat final. Même si j’aime bien embellir un peu celles-ci, ce n’est pas ce qu’on recherche dans ce travail d’esquisses. Il est préférable de ne pas être trop précis, de dessiner trop beau, mais seulement griffonner pour faire fonctionner le mécanisme de la créativité artistique. Ce que l’on cherche, c’est un guide à la décision. Pour moi, ce travail de recherche est une phase importante avant la réalisation d’un pastel ou d’une peinture par exemple.

En réalisant quelques esquisses les unes à la suite des autres, on s’aperçoit que la magie opère dans notre cerveau et que, petit à petit, le choix s’installe. Cette méthode est idéale pour dessiner des personnages imaginaires, des postures, inventer de nouvelles créatures ou des décors par exemple.

Pourquoi utiliser la mine bleue ?

J’utilise cette couleur bleue pour son côté agréable lors de mes esquisses. De plus, je ne peux pas facilement la gommer ce qui me force à travailler mes dessins d’un seul jet sans revenir dessus. Je trouve qu’ainsi, l’inspiration est meilleure. Cette technique augmente ma créativité artistique. Bien sûr, c’est une question de choix 😉

Le saviez-vous ? Les mines bleues étaient utilisées pour le dessin d’animation. Cette couleur n’était tout simplement pas révélée par les photocopieurs de l’époque. Cela permettait de faire des esquisses, puis d’encrer les planches sans avoir besoin d’effacer la couleur bleue et que les traits d’ébauche n’apparaissent. Aujourd’hui elle reste tout de même fréquemment utilisées dans le milieu de l’art et notamment pour la bande dessinée. Utiliser ce genre de couleur est facile à isoler avec les logiciels de retouche d’image. On ne garde ensuite que ce que l’on souhaite faire apparaître.

N’hésitez pas à écrire un commentaire ! Merci 😉

Plus de tutos pour apprendre à dessiner par ici : tutos dessin