Pourquoi dessiner avec une mine bleue ?

Vous l’avez peut-être remarqué dans mes publications : j’aime dessiner avec une mine de couleur bleue. La question m’est souvent posée, alors je vous explique ce choix dans cet article !

Esquisse à la mine bleue
Dessin d’étude à la mine bleue

La mine bleue pour gagner du temps !

Certains dessinateurs utilisent des mines bleues notamment en dessin préparatoire dans le monde de la bande dessinée, mangas ou pour les dessins animés par exemple.

En effet, le bleu passe mal au scanner. De plus, il est facilement “détachable” avec les logiciels de retouche d’image. Il est possible de “geler” la couche de bleu et de ne garder que les contours qu’on aurait dessinés en noir (l’encrage). Cette technique évite de gommer avant de scanner ou de photocopier son dessin. Au niveau professionnel, le gain de temps est considérable ! Pratique non ?

Cela permet également de différencier les traits de construction (en bleu) du dessin fini en une autre couleur (noire par exemple). Il n’y a ainsi pas de confusion des traits dans le dessin final.

Pourquoi j’utilise le bleu pour dessiner ?

Tout d’abord, c’est une question de goût. C’est vrai que j’aime la couleur pour mes esquisses. Ça leur donne un peu plus de “peps”. Je trouve cela agréable à regarder. Et quand c’est agréable, le cerveau en redemande… 😉

Pour ma part, j’utilise un porte-mine avec des mines bleues de 2 mm. Celles-ci glissent facilement et je trouve le trait fluide, donc parfait pour réaliser des esquisses. J’ai également un taille-mine avec réservoir plutôt que celui qui se trouve à l’arrière du porte mine. Comme ça, je ne me soucie pas de la poussière très fine qui risque de salir le papier.

Esquisses à la mine bleue
Esquisses à la mine bleue

Mine bleue versus graphite

J’esquisse souvent à la mine bleue, car cette matière est vraiment différente du graphite. En effet, même si il existe une solution, le graphite à tendance à salir la feuille car il s’étale vraiment beaucoup quand la main glisse sur le papier, surtout quand on utilise des mines tendres et grasses de type “B”.

Du fait de sa composition à base d’une sorte de cire, la couleur des mines bleues s’étale beaucoup moins sous la main que le graphite. Résultat, j’esquisse sans trop “salir” ma feuille et je suis donc plus dans la réflexion ou l’intuition, que sur le rendu.

Bon, il y a tout de même un petit inconvénient par rapport aux mines graphites… les mines bleues sont plus fragiles et ont tendance à casser plus souvent.

Conclusion

Évidemment, on peut aller plus loin que les esquisses et réaliser des dessins plus aboutis avec une mine bleue. Le dessin ci-dessous devait être une petite étude, mais, pris par le courant, celui-ci s’est terminé bien plus loin…

Sirene epave sous marine mine bleue
Dessin à la mine bleu d’une sirène derrière un hublot d’épave

Sans trop “m’étaler” sur le sujet, voilà donc quelques réponses à l’utilisation de la mine bleue.

Poster un commentaire Avez-vous essayé la couleur pour vos esquisses ?
N’hésitez pas à poster un commentaire commentaire juste en dessous ! Merci !

Comment tenir son crayon pour dessiner

Plusieurs façons de tenir son crayon pour dessiner

Sachez qu’il n’y a pas qu’une seule façon de tenir son crayon pour dessiner. Pour ma part, je ne tiens pas mon crayon d’une manière “classique”. J’installe mon stylo sur mon annulaire et je me sers autant du majeur que de l’index comme guides. Mon pouce est, quant à lui, posé sur mon index et stabilise mon trait. Bon, ce n’est certes pas très “conventionnel” mais cette prise est ma tenue naturelle pour tenir mon crayon. Cette technique me donne plus de stabilité dans les détails et donc d’aisance et de maîtrise dans mes dessins précis. C’est également ma prise pour écrire.

comment tenir son crayon pour dessiner - autre technique

Pour commencer

Suivant la prise que vous utiliserez, vous serez plus ou moins à l’aise pour dessiner. Pour commencer, je dirais donc de garder la tenue de crayon que vous utilisez habituellement pour écrire. Pour la grande majorité des cas, le crayon est posé sur le majeur. L’index et le pouce pincent le crayon.

Déplacez vos doigts sur le crayon

comment tenir son crayon pour dessiner - mine proche

Approcher les doigts de la mine vous permettra d’être plus précis dans votre dessin. Cette technique permet de positionner son crayon assez verticalement pour travailler la finesse du trait. Même si votre prise (comme la mienne) n’est pas “conventionnelle”, c’est la même chose. Cette façon de tenir son crayon pour dessiner permet de travailler les détails ou les dessins de petite taille par exemple.

comment tenir son crayon pour dessiner - mine eloignee

Je vous conseille maintenant d’essayer d’éloigner votre index de la mine pour avoir des gestes plus amples. Cela permet aussi d’avoir une meilleure vue d’ensemble de votre dessin pour, par exemple, tracer les traits de construction, les grandes lignes du dessin, les repères… En prenant un peu de distance de votre mine, vos traits seront plus rapides. Cette prise éloignée favorise l’inclinaison du crayon et vous pourrez facilement travailler les surfaces (hachures par exemple).

Position des doigts avec d’autres outils

Vous n’utilisez pas tous vos outils de la même manière et leur prise sera donc différente. En effet, je ne tiens pas un marteau comme je tiens un tournevis. Et bien c’est aussi le cas pour le matériel de dessin. Que ce soit des barres de pastels, du fusain, ou une mine de plomb par exemple, on adaptera notre prise.

comment tenir son crayon pour dessiner - mine a plat

Par exemple quand j’utilise une mine de plomb, je cherche à utiliser la plus grande largeur de la mine pour remplir des surfaces en graphite. J’aime l’utiliser en la tenant avec mon pouce et mon majeur et en posant mon index au-dessus pour maîtriser la pression de la mine sur le papier. Ainsi, on peut réaliser de jolis dégradés graphites rapidement (tuto sur les dégradés par ici).

Vous verrez qu’avec un peu d’expérience et suivant vos choix, vous tiendrez votre crayon de différentes manières.

Merci de partager vos commentaires ci-dessous !

Et si vous jetiez un coup d’œil aux autres tutoriels de dessin sur cette page ?

Dessiner un oeil facilement en moins de 5 minutes

L’oeil est un sujet qui fascine ! Peut-être parce que nous sommes parfois plongés dans le regard de l’autre et, dit-on, qu’on y voit le reflet de son âme. Pas étonnant que ce sujet revienne souvent chez le dessinateur. Alors, comment dessiner un oeil facilement et rapidement ?

C’est vrai, qu’on est tenté de vouloir dessiner un oeil hyperréaliste pour commencer. Mais ce n’est pas forcément le chemin à prendre dans un premier temps. Ce qui est intéressant, à mon sens, est de passer peu de temps à dessiner un oeil pour pouvoir être satisfait rapidement du résultat. En répétant l’exercice, on va pouvoir gagner en expérience et s’attaquer au rendu d’un niveau de réalisme supérieur. Mais pour cela, vous devrait sans doute augmenter le format de votre dessin : plus celui-ci sera grand, plus vous pourrez travailler le détail et donc l’hyperréalisme.

Dans cette vidéo, je vous explique comment dessiner un oeil facilement et rapidement. Vous n’avez simplement qu’à suivre cette méthode pas à pas. En fin de tuto, je vous propose de refaire l’exercice et de vous chronométrer. Vous serez étonné du résultat ! Il faut moins de 5 minutes pour réaliser cet œil !

Il existe une telle variété d’yeux que j’ai opté pour un oeil “type”, vu de face. Vous pourrez remarquer chez les personnes que vous croisez (discrètement), la paupière plus ou moins basse, l’iris clair ou non, les différentes courbures de l’œil chez chacun, etc… l’observation est très importante !

Quelques conseils

J’utilise ici un crayon graphite HB et un 4B pour que l’on voit bien les traits à l’écran. Pour un meilleur résultat, préférez utiliser un 4H ou 5H. Ainsi les traits de constructions seront plus légers et faciles à gommer.

Le dessin de cette vidéo mesure environ 6 cm de long. Vous pouvez augmenter la taille du dessin et ainsi travailler plus de détails notamment de l’iris. Et pourquoi pas y ajouter de la couleur.

Astuce dessin Pour vos dessins, posez-vous toujours cette question : d’où vient la lumière ? Celle-ci définira vos ombres et donc le volume du sujet que vous dessinez.

Si ce tutoriel pour apprendre à dessiner un œil vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne youtube : https://youtu.be/rLUnpaIxkPw et à poster un commentaire sous l’article.

3 exercices pour réussir le dégradé

Faire un dégradé au crayon graphite :

Dessiner un dégradé, c’est varier l’appui de la mine sur le papier pour obtenir un “passage”, une “transition” d’une couleur à l’autre.

Je vous donne ici quelques exercices pour vous habituer à ce jeu de souplesse de la main.
Pour le début, n’utiliser qu’un seul crayon. Pour moi, le HB est parfait pour ces exercices.

1) Appuyer – Relâcher : Le nuancier

Nuancier réussir le dégradé

L’objectif est de s’habituer à varier la couleur du foncé au clair et inversement.
Faite un tableau comme j’ai dessiné ci-dessus sans Continuer la lecture de « 3 exercices pour réussir le dégradé »

Matériel : Le dessin au crayon graphite

Apprendre à dessiner au crayon graphite : Le matériel

Matériel dessin au crayon graphite

Voici quelques conseils dans le choix du matériel pour dessiner au crayon papier ou si vous préférez au crayon graphite. J’ai pensé à publier un article sur le sujet car bien souvent je me suis rendu compte que beaucoup de personnes étaient surprises par la variété des différents crayons, des gommes et autres matériels utilisés. Alors voici une petite liste de matériel non exhaustive qui je pense permettra à certains d’agrandir leurs possibilités dans le domaine.

Le crayon graphite :

Vous l’aurez deviné, le premier outil du dessinateur est sans conteste le crayon à papier “HB” appelé parfois crayon “gris”. Simple et efficace. Pourtant la gamme du crayon graphite commence au 9H et se termine au 9B. “H” étant la gamme des mines dures (sèches) et “B” celle des tendres (grasses). Continuer la lecture de « Matériel : Le dessin au crayon graphite »